Panna cota à la tomate

25-12-2014-Pannacota tomate-10Je ne fais pas assez de panna cota. Pourtant, cette préparation déclinable en sucré ou salé à souhait est ridicule à faire et se prépare à l’avance. Il suffit de prendre le temps de faire bouillir la crème et de la verser !!
Ici, elle est un peu améliorée avec un fond de tomates concassées et assaisonnées. Pour cette recette, j’ai adapté une idée du site “pêché de gourmandise” (que je recommande au passage). J’ai utilisé des conserves de tomates faites cet été et ajouté des tomates séchées, surtout parce qu’en cette saison, les tomates fraiches qu’on peut trouver viennent de je ne sais pas où et son insipides.
La prochaine fois, je mettrai un peu plus de tomates au fond et moins de panna cota car ca peut vite devenir écœurant (même si ici ca allait).

Ingrédients pour 12 verrines de 9 cl :
J’ai réalisé 10 verrines avec les tomates concassées et 12 avec la crèmes (pour 12, il faut donc ajouter la préparation de tomates concassées)

  • 250 g de chair de tomates fraiches (sans la peau) ou concassées en conserve (ici, pulpe de tomate maison). Nécessaire pour les tomates concassées en fond de verrine et pour la crème.
  • 6-7 quartiers de tomates séchées (à ajuster en fonction du gout souhaité en fond de verrine)
  • 1 gousse d’ail
  • 1l de crème liquide
  • 6 feuilles de gélatine
  • 1 c à c de paprika (à doser en fonction des gouts)
  • 2 c à c de concentré de tomate
  • 1 c à s de sucre
  • 4 c à s d’huile d’olive (si on utilise des tomates fraiches)
  • 1 c à s de vinaigre balsamique
  • 20 g de noisettes + qsp la décoration
  • 4 feuilles de basilic + qsp la décoration
  • qsp tomates cerises pour la décoration (facultatif)
  • Sel et poivre du moulin

Préparation :

  1. Faire ramollir la gélatine dans de l’eau froide.
  2. Si on utilise des tomates fraiches, les couper en 4, les épépiner et les déposer avec la gousse d’ail épluchée sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé. Saupoudrer de sucre ( 1~ c à s ) et de paprika et arroser de 3 c à s d’huile d’olive. Cuire 30 mn à four préchauffé à 180°.
    Si on utilise de la pulpe de tomate, il y rien à faire.
  3. Si on utilise des tomates fraiches, couper la dernière tomate en 4, l’épépiner puis faire des dés.
    Sinon, prélever 2 càs de pulpe de tomate.
  4. Mélanger les dés de tomates ( ou les 2 càs de pulpe) avec les tomates séchées coupées, les noisettes concassées grossièrement, le basilic ciselé,  un peu d’ail en poudre et le vinaigre. Rectifier l’assaisonnement.
  5. Répartir ce mélange au fond des verrines.
  6. Si on utilise des tomates fraiches, une fois qu’elles sont cuites, retirer la peau et les mixer finement avec l’ail cuit.
    Sinon, chauffer la pulpe, y ajouter un peu de sucre pour qu’elle ne soit pas trop acide, et une gousse d’ail, assaisonner, cuire un moment puis mixer le tout.
  7. Filtrer les tomates au chinois pour ne récupérer que le jus.
  8. Dans une casserole chauffer la crème liquide et les tomates mixées, ajouter le concentré de tomates, rectifier l’assaisonnement.
  9. Hors du feu ajouter la gélatine égouttée. Bien mélanger.
  10. Verser dans les verrines un peu de crème aux tomates à hauteur de la garniture du fond. Faire prendre au frais pour fixer la garniture au fond des verrines (cette étape est facultative, je ne l’ai pas faite et ca marche très bien), puis une fois la crème prise recouvrir avec le reste de crème aux tomates. Faire prendre au frais 4 h minimum.
  11. Pour le service décorer avec 1 feuille de basilic, 1 tomate cerise et les 4 noisettes grossièrement concassées. Servir très frais.

25-12-2014-Pannacota tomate-02

Print Friendly, PDF & Email
Please follow and like us:

You Might Also Like

Leave a Reply

error

Vous aimez mon blog? Recevez les nouveaux articles par mail et suivez moi sur les réseaux sociaux

Recevez les nouveautés par mail
Pinterest
fb-share-icon